Compteur Likes Instagram

La fin du compteur de « likes » sur Instagram

Vous en avez peut-être déjà entendu parler ou vous l’avez même constaté, Instagram innove ! Connu de tous, ce réseau social est aujourd’hui la 2e plateforme la plus utilisée dans le monde. Depuis l’été dernier, l’application Instagram fait parler d’elle, et pour cause : leur nouvelle stratégie qui consiste à cacher le nombre total de likes et de vues sur les publications. Une révolution à l’heure où les utilisateurs sont à la course aux likes.

 

Comment cela fonctionne ?

Instagram est en phase de test pour sa nouvelle révolution : cacher le nombre de likes/commentaires/vues. Cette stratégie a d’abord été essayée au Canada puis en Australie, Irlande, Italie, Brésil, Japon et Nouvelle-Zélande. Cette nouvelle politique s’étend depuis quelques jours au niveau mondial et a fait son entrée en France. Seulement quelques comptes sont concernés pour le moment, ceux qui ont été sélectionnés pour la phase « test ». Voici le message que délivre Instagram lorsque l’utilisateur fait partie des expérimentations :

 

 

« Nous voulons que vos abonnés se concentrent sur votre contenu et non pas le nombre de « j’aime » que vous détenez. Durant ce test, vous serez la seule personne pouvant accéder au nombre de likes qui figurent sur vos publications. »

 

Cette mise à jour ne permettra plus aux personnes concernées de voir le nombre de likes en dessous de la publication des comptes qu’elles suivent. Elles auront uniquement accès à une mention qui indique que la publication a été aimée par un ou deux membres du réseau auquel l’utilisateur est déjà abonné.

 

Pourquoi cacher ces informations aux utilisateurs ?

 

Plusieurs études montrent que les likes peuvent créer un fort sentiment de dépendance. Les utilisateurs sont à la recherche du nombre le plus important d’interactions pour leurs photos et vidéos, ce qui en fait une forme de validation sociale. Une concurrence accrue se joue donc entre les comptes Instagram et notamment entre les influenceurs et les entreprises. La plateforme cherche à contrebalancer cette tendance en supprimant la visibilité des j’aime. Selon Instagram, cette nouveauté a été réfléchie pour le bien des utilisateurs.

 

Directeur InstagramCe renouveau n’est pas sans attentes. Le directeur d’Instagram, Adam Mosseri, a communiqué à ce sujet : « Nous voulons que les gens s’inquiètent un peu moins du nombre de « likes » qu’ils obtiennent sur Instagram et passent un peu plus de temps à interagir avec les personnes qui leurs sont chères. ». En d’autres termes, ne plus se concentrer uniquement sur les likes récoltés mais sur le contenu.

Masquer la quantité de j’aime peut diminuer l’effet de « masse », c’est-à-dire, ne liker que les images qui connaissent déjà un nombre élevé d’interactions. Le réseau social souhaite pousser les instagrameurs à publier des contenus plus inattendus et originaux.

 

Quels en sont les conséquences ?

 

Compteur Likes InstagramCette innovation n’est bien sûr pas sans conséquences. Il s’agit d’une révolution complexe que d’abandonner un système de likes bien ancré auprès de tous les utilisateurs.

Inévitablement, l’algorithme d’Instagram sera impacté. Il sera tourné vers l’intérêt réel de l’utilisateur et non plus parce qu’il aime des photographies qui connaissent déjà un engouement important. Ainsi, Instagram évalue les publications avec lesquelles l’utilisateur interagit le plus ou les contenus qu’il cherche. Ces informations sont alors envoyées à l’algorithme Instagram et donnent priorité aux publications de ces profils ou similaires.

 

Les comptes Instagram seront davantage transparents car les utilisateurs n’auront plus la possibilité de contourner les règles du jeu. En effet, certains influenceurs font appel à des robots qui aiment leurs photographies et augmentent leur nombre d’abonnés. Une plus grande transparence apportera une crédibilité et une professionnalisation plus importante des comptes. Cependant, il faut savoir que les interactions sont les moyens essentiels de mesurer les performances et la valeur des publications. Il s’agit d’un poids économique. Les likes amènent des likes et donc de la popularité. Les influenceurs peuvent alors perdre de la valeur aux yeux des annonceurs. Il va devenir difficile d’analyser la popularité d’un compte sans avoir leurs statistiques.

 

C’est une nouvelle utilisation d’Instagram qui nous attend !

 

Qu’en est-il de l’impact pour les entreprises ?

Même si un tel changement peut paraître perturbant pour les marques, cette suppression du compteur des mentions j’aime ne peut que leur apporter davantage de succès. Concrètement, les entreprises auront un impact encore plus fort auprès de leurs consommateurs. Il leur sera possible de créer un attachement à la marque encore plus puissant qu’il ne pouvait exister auparavant. En effet, les marques bénéficieront d’un public actif et intéressé.

 

Afin d’atteindre cet objectif, un travail important est exigé en amont. Il va falloir repenser sa communication et remettre au centre l’intérêt et les objectifs de cette présence sur les réseaux sociaux. C’est l’occasion de se différencier de la concurrence et proposer des contenus ingénieux à l’heure où les utilisateurs sont noyés par les actions de communication. Aujourd’hui, le public attend beaucoup des entreprises. Les consommateurs sont à la recherche de valeurs fortes, d’un discours inspirant et utile. Il va falloir marquer les esprits pour créer cet attachement durable, stable et fort.

 

Les publications ne se mesureront alors plus en nombre de likes mais à l’impact qu’elle va porter sur l’audience !

 

Pour conclure,

 

Cette révolution annonce un chamboulement important pour les utilisateurs. Il va falloir adapter son contenu à cette nouvelle utilisation et cela annonce de belles évolutions. Soyez prêts à découvrir des publications inattendues, ingénieuses et différenciantes. C’est l’heure pour Instagram de remettre au même piédestal tous les utilisateurs et ne plus voir une course accrue aux likes. Tout cela pour une amélioration de l’expérience utilisateur par une meilleure liberté d’expression.

Malgré des avis divergents, Instagram n’est pas la seule plateforme à croire en ce nouveau fonctionnement. Youtube et Twitter se tournent vers les mêmes pensées. Alors entrons nous dans une nouvelle ère du réseau social ?