Accueil » Marché de la restauration » L’influence de la gastronomie asiatique en France

L’influence de la gastronomie asiatique en France

Accueil » Marché de la restauration » L’influence de la gastronomie asiatique en France

Le XXIe siècle a connu une augmentation considérable du nombre d’étudiants et de touristes asiatiques dans l’Hexagone. Ce boom de population explique l’accroissement de la gastronomie asiatique, notamment à Paris. Comment ces restaurants, si différents de la cuisine occidentale, ont pu s’implanter si facilement en Europe et plus particulièrement en France ?

La cuisine asiatique et la cuisine occidentale sont souvent reconnues comme étant les meilleures du monde. Pourtant, ces cuisines s’opposent à plusieurs niveaux.

Utilisation très fréquente d’épices, riz comme aliment de base et sauce soja pour accompagner ces plats, l’Asie a sa propre culture gastronomique mettant en avant les produits de la mer comme le thon ou le saumon, riches en oméga 3, produits que l’on retrouve peu dans nos assiettes. C’est une cuisine plus saine que nous découvrons, beaucoup moins grasse que la cuisine occidentale, si l’on enlève les aliments frits.

Cependant, si beaucoup d’ingrédients sont similaires dans ces deux cuisines, la façon de les cuisiner en font des plats totalement différents. En Asie, nous retrouvons principalement l’utilisation du Wok qui permet différentes cuissons alors qu’en Europe les poêles et le four sont prédominants. Les méthodes de cuissons jouent beaucoup sur le goût, ce qui permet à chaque culture d’avoir ses propres traditions gastronomiques et de les rendre incomparables.

 

Un mélange de cultures : la cuisine fusion

Mélange de sucré, salé, de l’acide, de l’amer dans des plats cuits ou bien des plats crus : la cuisine asiatique fait découvrir une variété infinie de saveurs à nos papilles. Alors pourquoi ne pas mélanger deux cultures culinaires opposées pour en créer des plats uniques ?

Création de plats typiques asiatiques associés à du fois gras ou même du bœuf bourguignon, la cuisine fusion a su toucher les français en s’adaptant à leurs cultures. Des produits fréquents dans nos cuisines que nous retrouvons associés à des plats asiatiques : audacieux mais réussi !

Ainsi, le restaurant Miss Kô situé dans le 8ème arrondissement de Paris met très bien en avant cette cuisine fusion proposant aussi bien des créations maisons que des plats typiques revisités.

 

La gastronomie asiatique encore peu présente en province

Cependant c’est la ville de Paris qui a aujourd’hui le monopole de la gastronomie asiatique en France. Nous retrouvons ces restaurants à chaque coin de rue de la capitale, la concurrence est rude pour les restaurateurs mais le choix est très vaste pour les consommateurs.

A contrario, le nombre de restaurants asiatiques est beaucoup moins important dans les autres villes de France. Ainsi Marseille possède 8 fois moins de restaurants asiatiques que la capitale.

Cette gastronomie plaît aux français alors pourquoi ne pas implanter son restaurant en province? Il y a un marché à prendre !

 

Si cela vous intéresse de découvrir de nouvelles cultures et de nouveaux styles culinaires, consultez notre article dédié à la street food pour en savoir plus !

 

Nos derniers articles