Accueil » Marché de la restauration » Le slow snacking, manger rapidement et plus sainement

Le slow snacking, manger rapidement et plus sainement

Accueil » Marché de la restauration » Le slow snacking, manger rapidement et plus sainement

Difficile de déjeuner sainement quand on a seulement une demi-heure de notre temps. C’est pourquoi le slow snacking fait son apparition pour nous permettre de faire attention à notre santé lors de nos courtes pauses déjeuner. Mais que signifie vraiment ce terme si peu évoqué ?

Depuis quelques années, le concept de slow food se développe – lentement mais sûrement – dans le quotidien des Français. Instauré par les Italiens dans les années 80, ce nouveau mode de consommation est repris depuis les années 2000 par des établissements français désirant mettre en avant l’importance de prendre son temps dans le choix des produits alimentaires. Ces actions ont pour but de changer les modes de consommation des Français afin de faire plus attention à leur santé ainsi qu’à la planète.

Déjeuner rapidement mais sainement

Par le slow food s’est développé le slow snacking permettant de déjeuner rapidement tout en faisant attention à son alimentation.

Le slow snacking engage les restaurateurs à fournir des plats de qualité 100% fait maison provenant de producteurs locaux, le tout accompagné d’un service rapide et efficace.

Différentes techniques sont mises en œuvres par les restaurants ayant adhéré à ce concept pour répondre rapidement à la demande tout en utilisant des produits sains. A défaut d’un grill on laisse place à la plancha. Un four traditionnel fait pleinement l’affaire pour remplacer la friteuse. Et nous retrouvons aussi un mixeur-blender pour toute demande de smoothies bien frais. Ce sont les techniques de préparations des produits qui influent sur la valeur d’un plat !

Un prix plus élevé pour des produits de qualité

La restauration rapide a souvent été synonyme de junk food. Cependant, ce n’est pas parce que les consommateurs sont pressés qu’ils veulent mal manger.

Le fait de faire appel à des producteurs locaux et de travailler des produits de qualité avec des techniques bien particulières, a fait monter en gamme ce marché. Les prix sont directement plus élevés avec un ticket moyen de 25€.

Mais le prix n’est pas directement un frein pour les Français qui considèrent cela comme un gage de qualité.

Cependant, ayant souvent été dupés sur la composition des produits, les consommateurs ne veulent plus passer leur temps à essayer de connaître les véritables ingrédients composant les produits qu’on leur propose. Par cela, les restaurateurs du slow snacking mette à disposition une charte globale qui permet de rassurer et de fidéliser le consommateur. La simplicité et l’honnêteté avant tout !

Un concept qui tend à se faire connaître

D’après une étude d’Arcade Research, seulement 2 Français sur 10 ont entendu parler du slow food. Cela nous montre bien que même si de plus en plus de restaurants mettent en place ce concept, la notoriété du slow food peine à augmenter. Mais si l’on fait référence à ce sondage, 50% des Français se déclarent prêts à ralentir leur mode de vie pour avoir la consommation alimentaire qu’ils souhaitent et ainsi manger mieux.

Par l’émergence du slow fooding, nous pouvons donc croire à une belle évolution du slow snacking dans un futur proche !

 

Nos derniers articles